Latifa Gahouchi – Sénatrice – Députée régionale

Lancement du « Chantier des idées »

Le « chantier des idées » a été lancé ce dimanche matin 22 mars à Liège: les militants ont pu exposer leurs idées et revendications. Rien de tel qu’un brainstorming pour relancer la machine aux idées progressistes. Voici ci-dessous un petit compte-rendu à lire aussi sur le site du PS. Je me réjouis de ce genre d’exercice.

Ce matin, plus de 1000 militants étaient présents au Palais des Congrès de Liège pour lancer le « chantier des idées ». Une rencontre de quatre heures, lors de laquelle tous les membres du parti qui le souhaitaient ont pu s’exprimer.

Le Président du PS Elio Di Rupo a indiqué « vouloir donner au parti un nouveau souffle. Le monde évolue constamment. Je pense par exemple au développement sidérant des biotechnologies ou aux conséquences du numérique pour l’industrie et l’emploi. Nous devons intégrer à notre réflexion ces faits nouveaux. »

« Il y aussi des enjeux que nous connaissons déjà mais pour lesquels il est utile de nous demander si nous avons encore les bonnes réponses: l’énergie, l’environnement, la pauvreté, la sécurité des biens et des personnes, la politique carcérale, les assuétudes, la compétitivité, les perspectives pour les PME et TPE, les discriminations ethniques et de genre, etc. »

« Que ça discute, que ça débatte, que la démocratie vive dans le parti »

70 militants ont pris la parole pour exprimer leurs attentes, leurs envies et leurs idées. « Tout a été noté, indique Elio Di Rupo. Nous analyserons les productions de manière à proposer très prochainement un agenda de travail au Bureau du Parti. Ce travail passera en premier lieu par des colloques ouverts à tous les militants et à tous les progressistes qui souhaitent réfléchir avec nous. »

Pour le Président du PS, il est essentiel qu’au-delà de cette première rencontre, les militants puissent continuer à s’impliquer jour après jour dans le « Chantier des idées », donner leur avis, corriger ce qui ne leur convient pas. « Je veux que ça discute, que ça débatte, que la démocratie vive dans le parti », conclut Elio Di Rupo.

source: Le site du PS

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus